fbpx
Temps de lecture : 12 min.

Proof of concept vs Prototype vs MVP : choisir la bonne stratégie pour votre projet

Proof of concept vs Prototype vs MVP : choisir la bonne stratégie pour votre projet

La preuve de concept, le prototype et le MVP sont trois termes qui sont utilisés dans le développement d’applications mobiles. Il n’est pas étonnant qu’il puisse être difficile de comprendre comment intégrer ces méthodologies dans votre plan. La première chose à réaliser est qu’il ne s’agit pas de choisir l’un ou l’autre. Ces trois méthodologies sont utilisées par les équipes de développement de produits pour prendre des décisions éclairées sur la base d’hypothèses testées.
Vous souhaitez créer un produit, une application, ces outils vous permettront d’économiser de l’argent et du temps. Leur utilisation permet aussi de mettre sur le marché un produit qui a les meilleures chances de réussir.

La compréhension des différences peut prendre un certain temps, surtout si vous êtes une nouvelle start-up. En réalité, une preuve de concept, un prototype et un MVP sont différentes parties du processus de développement. Seul le MVP fait référence à votre produit final. C’est pourquoi la séquence la plus raisonnable à suivre est un PoC ➡️ un prototype ➡️ un MVP.

Preuve de concept : valider votre idée technique

Proof-of-ConceptCette méthode consiste à vérifier qu’une théorie, une idée, un concept est réalisable du point de vue technique. En d’autres termes : Est-ce que mon idée peut fonctionner comme je le veux, avec la technologie actuelle ?
Le premier but du PoC est de démontrer la faisabilité ainsi que l’existence d’une opportunité d’un système. La seule réponse est oui ou non ! Le second est de vous aider à encadrer le processus de développement de votre projet. Cette approche peut prendre la forme d’une étude, d’un « mini projet ».

En quoi est-il différent d’un MVP ou d’un prototype? Quelques idées importantes à mentionner:

  • Un PoC n’est pas destiné aux clients. Il ne doit pas fournir une solution complexe au problème choisi, il valide simplement certaines hypothèses techniques. Habituellement, vous ne le montrez même pas aux utilisateurs finaux. En fait, il ne sera probablement examiné que par vos prestataires ou experts techniques.
  • Un PoC n’est pas destinés aux investisseurs (mais vous pouvez parfois l’utiliser à votre avantage). Cela est vrai si vous recherchez un financement à un stade précoce.
  • Un PoC n’est pas une «version simple» de votre produit. Il a un cycle de vie court, ne sera probablement pas réutilisable, aura une interface utilisateur simplifiée… Ne pensez donc pas que c’est une première version de votre produit.

L’important ici est que nous parlons du côté technique de votre projet. Votre prestataire sera le seul à pouvoir estimer la faisabilité de votre idée.

Voici les questions que nous recevons le plus sur le sujet des PoC

Je sais que mes concurrents ont mis en œuvre une technologie similaire. Cela signifie que mon idée est réalisable, donc je n’ai pas besoin de la preuve de concept et je peux sauter cette étape pour économiser de l’argent, non?

Non, ce n’est pas vraiment vrai. L’objectif est de savoir si la technologie ou la fonctionnalité peut être mise en œuvre en particulier dans votre projet.

Quand dois-je construire la preuve de concept?

Le plus tôt possible. Il est préférable de créer un PoC avant un prototype et un MVP car cela prouve si votre idée est réalisable. Si ce n’est pas le cas, la construction d’un produit minimum viable ou d’un prototype sera une perte de temps et de ressources.

Est-ce une étape incontournable ?

Non, vous n’en avez pas besoin si votre projet ne comporte aucun défi technique que vous ne savez pas comment gérer.

J’ai quelques points techniques douteux dans mon projet de démarrage. Dois-je créer plusieurs PoC pour eux?

Oui. Une autre différence entre un PoC et un prototype ou un MVP est que vous devrez peut-être créer plusieurs preuves de concept pour valider les hypothèses techniques pour différentes parties de votre produit.

Disons que vous avez créé un PoC et cela a prouvé la viabilité technique de votre idée. Quelle pourrait être la prochaine étape?

Un prototype!

Le prototype : visualiser votre idée

De nombreuses définitions, interprétations existent… Pour certains le PoC est un prototype qui, en fonction du nombre d’itérations et d’interactions avec les utilisateurs, évolue en produit final.

Prototype

Pour d’autres, il s’agit d’une forme de recherche d’utilisateurs pour valider l’orientation stratégique de la conception du produit. C’est cette dernière vision que nous présentons ci-après :

Le prototype se positionne plus tard dans le cycle de vie du projet. Le prototype est généralement créé après ou à la toute fin de l’étape de définition du produit, juste avant le début du développement du produit lui-même. Il apporte une réponse à la question  » Comment sera-t-il fait ? « . Un prototype est une visualisation interactive de votre produit qui illustre les flux d’utilisateurs et les principaux éléments de conception. Les prototypes sont faits pour être partagés et testés.
Contrairement à toute autre méthode ou forme de visualisation de projet, un prototype vous offre non seulement une apparence mais aussi une idée de votre application ou de votre application Web. Vous pouvez considérer un prototype comme un ensemble d’écrans d’application / Web conçus qui constituent un modèle interactif de votre application Web ou mobile. L‘interactivité joue ici un très grand rôle.

Le développement de prototypes peut être utile à bien des égards. Jetons-y un œil :

  • Alors qu’une preuve de concept confirme que votre produit est réalisable du point de vue technique, un prototype garantit que les utilisateurs n’auront pas de problèmes d’UX lors de son utilisation.
  • Une preuve de concept et un prototype dans le développement de produits ont tous deux un cycle de vie court. Il est utilisé pour les tests utilisateur, les démonstrations, les discussions, etc. Lorsque vous peaufinez votre concept et passez au développement de produits, le prototype devient obsolète. C’est pourquoi il ne devrait pas non plus être coûteux de construire.

Vous avez prouvé que votre idée est réalisable du point de vue technique et vous savez comment l’implémenter du point de vue UI / UX. Et après? Construisez un MVP !

MVP : résoudre le problème

Quelles sont les fonctionnalités principales et la proposition de valeur de votre produit? 

Un produit minimum viable (MVP) a pour objectif de vous fournir l’ensemble des fonctionnalités sans forcément fournir la meilleure expérience possible. À l’image du Bon Coin ou de Airbnb qui ont fourni un premier produit très simple mais qui remplissait le besoin, le MVP doit fournir le minimum de fonctionnalités pour que votre projet soit viable.

Le MVP vous permet de collecter vos premiers retours clients. C’est une étape primordiale qui vous permet de tester votre marché à moindre coût et vous permet de réagir au mieux par rapport au besoin de vos clients. Elle vous épargne le développement de fonctionnalités que vous pensiez indispensables mais que les clients ne semblent pas demander. 

Selon Eric Ries, l’auteur de The Lean Startup, le MVP est compromis entre 2 extrêmes : D’une part, les startups pensent généralement qu’elles n’ont qu’un seul coup à jouer, par conséquence, elles passent des mois à modifier et ajouter fonctionnalités, à créer des interfaces intuitives et performantes – le tout pour satisfaire les utilisateurs.

D’un autre côté, certaines startups suivent la règle “release early, release often”. Cependant, beaucoup n’ont pas assimilé ce concept, le produit est bâclé et les commentaires négatifs ne sont pas utilisés pour améliorer le produit, c’est un échec. Finalement les deux approches échouent généralement.

Dans le premier cas, les startups perdent trop d’argents et de temps sur un produit dont personne n’aura besoin. Du fait de la complexité du produit, tout pivot ou même le plus petit des changements sera coûteux. Dans le second cas, il y a le risque de tomber dans un cercle vicieux lorsque, au lieu d’améliorer le produit, la startup va tenter de poursuivre ce que les clients pensent vouloir.
La meilleure approche est de concevoir un MVP qui possède un ensemble minimum de fonctionnalités nécessaires pour satisfaire les premiers clients et recueillir des commentaires pour un développement ultérieur.

Dans le meilleur des cas, votre prototype MVP, et votre cycle de vie PoC ressembleront à l’image ci-dessous.

POC vs Prototype vs MVP quelle stratégie pour votre produit

Un MVP s’attachera à valider la valeur fondamentale du produit avec la seule question : « S’il ne devait y avoir qu’une seule chose qui ferait acheter mon produit, qu’est-ce que ça serait ? ». Ainsi vous l’aurez compris, PoC, MVP et prototype sont des stratégies complémentaires. Pour réussir dans cette démarche il faut procéder de façon méthodique pour qu’ils aient une valeur. Et vous ne réaliserez jamais cette valeur à moins que consciemment vous notez les résultats et transformez ces données en informations utilisables et exploitables.

Mais peu importe ce que vous choisissez : un MVP, un POC ou un prototype, n’oubliez pas que le succès du projet repose sur les épaules de ceux qui le construisent. Contactez l’Agence Fractale pour obtenir un devis.