fbpx

6 leçons à tirer des meilleurs MVP

Si vous vous êtes retrouvé(e)s sur l’article des 6 leçons à tirer des meilleurs MVP, vous connaissez probablement ce concept. Pourtant, il n’est souvent pas encore clair comment l’utiliser exactement et quels sont les avantages.

Passons donc de la théorie à la pratique. Nous allons voir comment les leaders du marché actuel ont utilisé le concept de MVP pour développer leurs idées à partir d’hypothèses. Et, de plus, nous découvrirons les leçons que nous pouvons tirer dès maintenant de leurs erreurs et de leurs réalisations.

Si vous souhaitez vous rafraîchir la mémoire ou approfondir votre compréhension du concept MVP, nous vous recommandons de consulter les articles suivants sur notre blog :

Les 6 meilleurs MVP

 

Airbnb

Le site actuel de Airbnb n’a presque rien en commun avec sa version initiale. Cependant, cette toute première version est généralement considérée comme l’un des exemples classiques de produit minimum viable. Voici pourquoi !
 En 2007, il y a eu une grande conférence à San Francisco. Les deux fondateurs d’Airbnb ont décidé d’offrir un hébergement bon marché pendant cet événement et ont publié les informations sur une simple landing page. En peu de temps, trois invités se sont montrés intéressés à payer pour ce service minimum viable. Cela a confirmé l’idée que les clients potentiels seraient prêts à payer pour loger chez quelqu’un d’autre plutôt qu’à l’hôtel.

landing page aibnb   Premier site web d’Airbnb

En avril 2009, Airbnb a reçu son premier investissement majeur de 600 000 dollars. C’est à ce moment-là qu’elle a enfin permis une croissance rapide et s’est engagée sur la voie du succès mondial.

 

Facebook

Fin 2004, Facebook incarnait la définition de MVP sur les médias sociaux. Les utilisateurs disposaient d’un profil simple et d’une excellente occasion de se connecter avec leurs camarades de groupe. Cette seule fonctionnalité a suffi à donner un coup de fouet et à transformer un petit projet en l’une des plus grandes entreprises technologiques publiques de l’histoire.

premieree version facebook

 Premier site web de Facebook

Amazon

Au début des années 1990, Jeff Bezos a lu un rapport sur l’avenir de l’internet qui prévoyait une croissance annuelle du commerce en ligne de 2 300 %.
Bezos a créé une liste de vingt produits qui pourraient être commercialisés en ligne. Il a finalement décidé que sa nouvelle entreprise vendrait des livres en ligne, en raison de la forte demande mondiale de littérature, des bas prix des livres, ainsi que du grand nombre de titres disponibles en version imprimée.
C’est ainsi qu’Amazon a été fondée dans le garage de sa maison. Le site web était très simple : un simple catalogue de livres. Si un client en commandait un, Amazon l’achetait directement auprès du distributeur et l’expédiait. Les itérations se succédaient. Au fil des ans, Amazon a commencé à vendre plus de produits, a acheté des entrepôts et a personnalisé son site web pour chaque visiteur.

premiere landing page amazon

 Premier site web d’Amazon

BUFFER

Buffer a commencé comme un MVP, et il s’est rapidement transformé en une application avec 100 000 utilisateurs.
En 2010, l’entrepreneur britannique Joel Gascoigne a eu une grande idée. « Je voulais prendre la fonction de programmation de nombreux clients et applications Twitter et la rendre géniale », écrira-t-il plus tard.
Il a d’abord créé une landing page en deux pages pour voir si suffisamment de personnes étaient intéressées par le produit pour en faire une entreprise rentable.

mvp buffer

Premier MVP de Buffer

Après avoir atteint une masse critique d’inscriptions, il décide d’ajouter une page de tarification pour en savoir plus sur ses futurs clients. En montrant les offres, il a pu vérifier si les gens étaient prêts à payer pour la solution. Après avoir validé cette idée, il a construit et conçu la première version de son application sur une période de sept semaines.

La version initiale de Buffer contenait des fonctionnalités limitées qui ne permettaient que l’accès à Twitter. Quatre jours après le lancement de l’application, Buffer a obtenu son premier utilisateur payant. Quelques semaines plus tard, le nombre d’utilisateurs a atteint 100, puis ce nombre s’est multiplié pour atteindre 100 000 utilisateurs au cours des neuf mois suivants.

Dropbox

Dropbox est un exemple classique de MVP que tout le monde cite lorsqu’il est question d’adopter une première approche de mvp agile. Il était évident qu’elle devait figurer sur cette liste et il y a une bonne raison à cela. Même Eric Ries, qui a popularisé le concept de MVP, a consacré une section entière de son livre au MVP Dropbox.

Dropbox a commencé par une simple vidéo qui expliquait brièvement l’effet du produit que les fondateurs voulaient lancer. La vidéo a eu beaucoup de succès et a donné à Dropbox un précieux retour d’information qui lui a permis de valider ses hypothèses de base. Les inscriptions sur la liste d’attente bêta sont passées de 5000 à 75000 du jour au lendemain.

 

Uber

Tout comme les hôtels (Airbnb), les taxis étaient très coûteux. Frustrés par le manque d’alternatives, les fondateurs d’Uber ont eu l’idée de mettre en relation les conducteurs et les passagers.
En 2009, la première version bêta a été lancée. Cette toute première version est un parfait exemple de MVP.

UBER MVP

Premier MVP d’Uber

L’application était disponible uniquement dans la région de San Francisco et uniquement sur iPhone. Cependant, vous ne pouviez pas la télécharger à partir de l’App Store. Pour obtenir l’application, vous devez envoyer un mail à l’un des fondateurs et recevoir un code spécial. Dans la toute première version, vous ne pouviez pas payer directement dans l’application. Mais, cette fonctionnalité a été ajoutée après quelques itérations au stade bêta. Toutes les commandes étaient traitées manuellement. Après l’acquisition de quelques voitures supplémentaires, le processus s’est avéré trop gourmand en ressources. Pour résoudre ce problème, le PDG d’Uber a contacté les conducteurs et leur a proposé d’accepter et de gérer eux-mêmes les commandes. Trois sur dix ont accepté, donnant ainsi le coup d’envoi au modèle commercial qui en a fait la première application de VTC au monde.

les leçons

 

 

 

💡Leçon 1 : Un MVP vous aide à valider votre idée, mais vous devez rechercher vous-même des opportunités de croissance.

 

Certains pensent que si un MVP ne vous apporte pas cent mille utilisateurs et quelques millions de dollars d’investissements, c’est un échec.
Cependant, comme vous pouvez le constater dans les exemples de produit minimum viable donnés par Airbnb, ce concept permet de valider si votre produit est vraiment nécessaire.

💡Leçon n° 2 : Un bon produit sans promotion est un mauvais produit.

Créer un bon produit est essentiel pour les start-ups, un des principaux défis des start-ups est de trouver le bon canal pour le promouvoir auprès de vos clients potentiels.

Les early users, sont faciles à trouver car vous avez développé un produit pour résoudre un problème spécifique. Si vous savez qu’un problème existe, vous connaissez probablement les personnes qui le rencontrent.
Cependant, toucher un public plus large nécessite plus d’efforts. Généralement à ce stade, les startups n’ont pas les ressources pour investir dans la publicité. Cependant, atteindre un public plus large nécessite généralement un effort supplémentaire. Les startups n’ont généralement pas assez de ressources pour les investir dans la publicité.

Alors comment faire sans publicité ? Le contenu viral est très apprécié, son impact promotionnel est beaucoup plus élevé que l’investissement réalisé. 

  • Rendez le contenu amusant et accrocheur. Les gens aiment partager des contenus qui les font rire (tout comme les vidéos de Dropbox).
  • Soyez généreux avec les personnes qui partagent des informations sur votre produit. Dropbox offre un espace gratuit supplémentaire pour inviter un ami.
  • Soyez concis et dynamiques. Ne créez pas des contenus de 15 pages ou des vidéos de plus de 4 minutes. 

💡Leçon 3 : Cherchez des idées de Startup dans vos expériences

Les idées d’Airbnb et de Dropbox proviennent de l’expérience personnelle de ses fondateurs. Résoudre un problème que vous, votre famille ou vos amis avez, peut vous apporter un tas d’avantages. Cela vous permet de mieux comprendre le problème et de connaître vos futurs clients. 

💡Leçon 4 : Testez votre idée avant même de commencer à coder. 

Cette leçon pourrait être considérée comme l’un des principes de base du développement d’un PoC (proof of concept). Mais ici, il ne s’agit pas de cette notion.
Comme le montrent les exemples MVP de Buffer et d’Airbnb, l’un des meilleurs moyens de tester l’idée sans commencer à construire le produit lui-même est de créer une page d’accueil. Ainsi, si votre concept n’est pas compris et soutenu dès le départ, c’est un signe évident que vous devez pivoter.

💡Leçon n° 5 : Gardez votre produit vraiment minimal. 

Aujourd’hui, dans Buffer, vous pouvez programmer des postes sur tous les réseaux sociaux. Vous pouvez également ajouter des commentaires, automatiser les réponses, obtenir des analyses et des rapports. Cependant, la première version de Buffer ne permettait pas de programmer que des tweets. Cela a suffi pour attirer certains utilisateurs, valider l’idée et seulement ensuite — scaler. Très souvent les startups ont tendance à construire le meilleur produit possible dès le début. Cette erreur peut-être fatale ! Pourtant, il suffit de garder votre produit au minimum pour valider l’idée initiale et aligner le développement de votre produit sur les besoins du public.

 Evan Williams, co-fondateur de Twitter, partage la même opinion :  « Chaque fois que vous construisez un produit, il y a un million de choses que vous voulez ajouter pour le rendre meilleur, mais le fait est que la grande majorité d’entre elles n’aura pas d’impact sur votre succès. Il est plus important de bien prendre ces décisions que de trouver comment augmenter la productivité pour pouvoir en ajouter toujours plus ». 

💡Leçon n° 6 : Scalez progressivement.

Toutes les startups mentionnées ont démarré à petite échelle. Elles n’étaient disponibles que dans la région d’origine des fondateurs et visaient à résoudre un problème spécifique. Une telle approche permet de confirmer vos hypothèses et de planifier le développement de votre produit ou service. Uber a dû abandonner son modèle commercial initial et établir un canal de communication directe entre un conducteur et un client. Ce modèle a rendu Uber célèbre.

 

Ce qu’il faut retenir :

Nous espérons que cet article vous a donné au moins quelques idées pratiques sur le développement de votre propre startup. Bien que les exemples de MVP mentionnés soient différents, ils prouvent tous, les six leçons principales que nous avons mises en évidence :

  • Un MVP réussi ne signifie pas un produit réussi. Le MVP est généralement utilisé pour valider un problème.
  • Une promotion virale est très utile.
  • Il est bon d’avoir une relation personnelle avec le problème que vous essayez de résoudre.
  • Testez votre idée avant de commencer à coder si c’est une option.
  • Gardez votre MVP au minimum.
  • Scalez progressivement. 

 

 

Vous recherchez un partenaire technique pour construire votre MVP ?

Écrivez-nous et nous ferons de notre mieux pour créer votre prochain projet web ou mobile !